Rechercher

Comment choisir une police d’écriture pour vos visuels ?

Nous vous l’avons dit la semaine dernière dans un article sur les erreurs à éviter lors de la conception de vos visuels : il faut être vigilant quant à la police d’écriture à utiliser. Dans ce présent article, nous vous donnons des clefs pour choisir une police d’écriture qui vous correspond.


La police d’écriture est un des éléments essentiels de la charte graphique. Le choix de celle-ci est donc un choix à long terme. En effet, il est important de travailler afin de faire correspondre au mieux le style de l’écriture choisie avec la spécificité de l’entreprise.

Il est donc très utile d’avoir une identité visuelle propre à vous, et cela passe par le choix de votre police d’écriture.


Il n’y a pas de méthode unique pour choisir une police d’écriture qui vous correspond. Nous allons donc vous donner une méthode « type » afin de faciliter votre démarche.



Première étape : choisir le type de typographie.


Il y a différents types de typographie : La police serif (à empatement), sans serif (sans empatement), Les polices égyptiennes, scriptes et manuscrites.


Les polices serif sont classiques et indémodables. Elles sont adaptées aux titres comme aux paragraphes plus longs car elles sont agréables à lire.

Les polices sans serif ne possèdent pas d’empatement. Elles sont modernes et propres. Elles sont très lisibles et adaptées aux textes longs. Elles servent également beaucoup pour les logos et les titres.

Les polices égyptiennes apportent un aspect vintage à vos visuels. On les retrouve par exemple sur les panneaux d’affichages. Elles sont notamment très utiles pour mettre en valeur un titre. Elles ne sont pas conseillées pour l’écriture d’un paragraphe.

Les polices scriptes quant à elles, offrent une touche élégante… Ce sont des polices qui peuvent transmettre un style original et artistique.

La police décorative laisse une place prépondérante à la créativité du graphiste.

Deuxième étape : pré-sélectionner plusieurs polices.


Lorsque vous aurez choisi le type de typographie, vous pouvez alors passer à la sélection des polices qui vous plaisent le plus. Choisissez-en plusieurs, car une fois « mises en situation », une police qui vous plaisait à priori peut ne pas convenir.

Troisième étape : tester votre choix !


Comme dit précédemment, une police qui vous convient dans un premier temps, peut ne pas convenir une fois incorporé dans vos visuels. En les testant, vous verrez ainsi de quelle manière elle convient le plus à votre visuel et pour quel usage.


Quatrième étape : choisir celle qui vous parle le plus et qui correspond le plus à votre entreprise.


Vous pouvez maintenant choisir la/les police(s) qui vous correspondent. Vous pouvez combiner les polices en jouant sur le contraste entre chacune d’elles par exemple en utilisant l’italique, le gras, les majuscules ou/et en les insérant dans de longs textes.